Sport17.fr > Actualités Tennis > Une place au soleil pour la France
 
 

Copa del Sol

Une place au soleil pour la France

0 commentaire
 

Jeudi 30 Juin 2011

Une place au soleil pour la France
 
Une place au soleil pour la France

L'équipe de France de tennis des moins de 14 ans s'est adjugé la Copa del Sol 2011 à Royan.

Mardi, la Marseillaise a retenti à Royan. La cité balnéaire a en effet été le théâtre d'une grande performance de l'équipe de France de tennis des moins de 14 ans. Chez eux, les jeunes tricolores ont survolé la Copa del Sol 2011, l'équivalent des championnats d'Europe regroupant les meilleures nations continentales de la catégorie. Les Français ont tout d'abord pris facilement le dessus sur la Grèce en quart de finale, dimanche, en remportant les trois matchs de la confrontation. Composée de Rakotomalala Mandresy, Ronan Joncour et Théo Fournerie, l'équipe de France a, lundi, lutté face à l'Allemagne pour se qualifier pour la finale. Contre leurs adversaires d'outre-Rhin, ils ont livré une bataille de haute volée avant d'arracher leur qualification grâce à une victoire décisive dans le double.

Mardi, c'était donc l'heure de la grande finale face aux Hongrois. Tant pis pour le spectacle, tant mieux pour le palpitant, il n'y a eu de suspense tant la France était plus forte. Pour ne rien arranger, la premier hongrois en piste dû abandonné face à Mandresy Rakotomalala qui menait tout de même (6-3 ; 2-0). Dans la foulée Ronan Joncour donnait le point du titre en s'imposant sans frayeur devant David Szintai (6-3 ; 6-3). Le trophée assuré de leur revenir, les Bleuets ont tout de même joué le coup à fond en glanant l'ultime rencontre. Le double Rakotomalala/Fournerie pulvérisant son homologue hongrois (6-0 ; 6-2).

La France est donc sacrée vainqueur de la Copa del Sol 2011 devant la Hongrie et l'Estonie. Quelques années après Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga, une nouvelle génération émerge et c'est tout le tennis français qui s'en réjouit.


 


 


 


 

Tennis - Royan - Une place au soleil pour la France

Antoine ROBERT
 
Ajouter un commentaire